CLUB

 

Piazzolla 2021

 

À vingt-quatre ans, Louise Jallu étonna déjà le monde de la musique et celui particulier du tango par la parution de son étonnant et audacieux disque, un double album consacré aux grands maîtres du tango qu'elle revisite avec force, Francesitala petite française. La jeune femme récidive en janvier 2021 par un album entièrement consacré à Piazzolla dont on fête cette année-là le 100e anniversaire de sa naissance, Piazzolla 2021, véritable bombe musicale qui recueille l'enthousiasme du public et une presse unanime jusqu'aux confins de Buenos Aires,  saluant la modernité généreuse de sa musique et une insolence créatrice, venant ici balayer tous les archaïsmes attachés au genre, dans une époustouflante approche et restitution des œuvres du Maître de Buenos Aires.

 

"La révolution engagée par Astor Piazzolla l'avait conduit au Tango Nuevo, celle opérée par Louise Jallu aboutit à du Piazzolla Nuevo" titrait Le Monde.

 

Bandonéoniste virtuose, compositrice, récemment nominée aux Victoires du Jazz dans la catégorie Révélation, elle parcourt depuis les scènes avec son quartet tout en suscitant parfois des rencontres étonnantes avec divers jazzmen. Son programme s'appuie sur quarante années de création de Piazzolla, comprenant les célébrissimes titres comme Adios Nonino, Libertango, Oblivion, mais aussi ceux moins connus du grand public, comme l'exceptionnel Tristezas de un doble A ou Tanguedia pour lesquels Louise Jallu invente ou compose des prolongements inouïs.

 

Il y a dans la musique de Piazzolla une sorte d’urgence, de rage qui se manifeste sans cesse comme une transposition des brutalités de la vie, de la violence du monde, de ses injustices récurrentes, de la difficulté de vivre, de survivre ; c'est ce qui m'a fortement impressionnée en le voyant jouer et qui fut le moteur des interprétations que je propose sur ce disque ou en concert,  davantage "la rage" que "la lettre", car l'imiter serait totalement vain et inutile (Louise Jallu/janvier 2021)

Louise Jallu : bandonéon et direction artistique

Mathias Lévy : violon et guitare électrique

Grégoire Letouvet : piano et Fender Rhodes

Alexandre Perrot : contrebasse

Jazz Club

Maison Folie Hospice d’Havré

100 rue de Tournai, Tourcoing

Concert assis – Placement libre

Ouverture des portes : 19h30

Début du concert : 20h30

Plein : 16€ / Réduit : 13€ / Abonné : 11€

Elèves du Conservatoire de Tourcoing : 6€

Sylvain Gripoix

Découvrez aussi

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter Tourcoing Jazz est confirmée.

Newsletter Tourcoing Jazz

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre toute la programmation du Tourcoing Jazz !

Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.